Voici le Livre d’or du site Carb.one

Vous pouvez y laisser, en bas de page, un avis ou un commentaire concernant ce site, voire une question si elle est d’ordre général (pour une question relative à un article, merci de la poster dans l’article concerné).
Notez que certaines questions pourraient trouver une réponse dans la rubrique A propos.

Dans tous les cas, merci pour l’intérêt porté à ce travail…

Commentaires

  Commentaire(s) : 12

  1. bonjour
    également passionne d astronomie et étant également astronome amateur a mes heures perdues,je vient de découvrir ton site vraiment par hasard sur le net,et je ne peut que te dire bravo ,site bien construit et surtout malgré le sérieux de tes connaissances ,il y a une bonne part d humour dans tes écrit et c est très bien,ne t arrête pas et merçi

    • Christophe Delattre

      Merci Philippe. Ça fait plaisir, et ça me donnera – je l’espère – un peu de courage pour reprendre l’écriture d’articles dans les mois à venir.

  2. Pas grand chose plus à dire que… Merci !

  3. Que dire, sinon merci pour votre travail.

    Et, en passant, une question (a-t-elle une réponse?):mais pourquoi donc nos profs de science se précipitaient-ils sur « la formule à connaître pour résoudre le pb au bac », sans prendre le temps (qui peut être long ) d’expliquer comme vous le faite?

    Et pour finir, les fêtes de fin d’année qui approchent me rappellent le foie gras et le boudin aux châtaignes de ma belle-mère dans les Monédières à Treignac…
    Bonne journée

    • Christophe Delattre

      J’ai moi aussi trouvé bien peu de réponses à ma curiosité dans le cadre scolaire (même à l’université). Mais c’est vrai que le temps peut être trop long pour l’agenda académique, et qu’il n’est pas toujours facile d’éveiller la curiosité. Quoi qu’il en soit, passez de bonne fêtes de fin d’année en pensant à nos chères Monédières !

  4. J’adore ce site parce qu’il me replonge dans le temps . Dans me belle jeunesse j’avais un pote qui était « mordu » d’astronomie et qui avait la particularité de partager généreusement cette passion…aujourd’hui encore quand je regarde le ciel, ses propos résonnent… Orion, Cassiopée, les pléiades…tout reste pareil dans le ciel, en apparence… sur le plancher des vaches tout est impermanent… les étoiles semblent éternelles… pour nous ce n’est pas la même chanson… « il est lourd le pesant passant »…
    j’adore ce site parce qu’il est essentiellement une question. Que sommes nous ? tout y est, sans réponse. Un regard plus profond,…c’est de l’astronomie, de la physique, de la philosophie, de la science, de la poésie…de l’intelligence aussi puisqu’il y a de l’humour – ce que je n’ai pas ! …je suis trop sérieux, mais là aussi il y a du sérieux, alors je m’y retrouve en retrouvant des questions essentielles, celles que l’on ne doit jamais cesser de se poser, « où vais-je ? d’où viens-je ? dans quel état j’erre (facile !) ? qui suis-je ( plus difficile !) ?…
    Un esprit qui questionne donc, qui n’ingurgite pas, qui ne gobe pas, qui « attrape les plafonds, touche les globes ! »…et qui peut apprendre à nos petites têtes blondes que le terre est « bleue comme une orange » et non pas seulement l’actualité sur Orange…
    Cher Christophe, votre site est un petit espace clair et frais, très pédagogique, cosmique (!) plein de vitalité. Votre travail a le mérite de nous faire lever les yeux au ciel, nous qui sommes un peu perdus dans nos supermarchés. Ceci dit à trop regarder en l’air on pourrait bien se retrouver encastrer dans un rayon de superette et là une vraie question pourrait surgir : qui suis-je pour être aussi con ? ( question existentielle et d’intériorité directement induite par la teneur même de votre site !). On peut, je pense abuser de vos pages sans effet secondaire autre que celui de se « purifier dans l’air supérieur ». A lire donc sans modération !…commercialement je ne sais pas quoi dire si vous voulez un conseil… payant ? pas payant ?…dealer des pièces de bagnoles, des parpaings, des machines à laver, du fongicide, du pesticide, de l’ insecticide.. ok, ok…mais Cassiopée, Orion, la lumière du ciel, les constellations…on trouve ça où et ça vaut combien ? …difficile à chiffrer !

    • Christophe Delattre

      J’adore quand tu me vouvoies…
      Je ne connais pas le prix de la Lune… mais je te l’offre !

      • Merci infiniment pour ce cadeau, il est du plus bel effet sur la table de chevet !! ( et pas trop cher en fin de compte !)….enfin… si nous parlons de la même Lune…quant au vouvoiement c’était pour faire « style fan du site » qui ne te connais pas, ou alors j’ai tendance à penser que « tu » est à plusieurs….mais bon… tu m’as grillé… ( désolé je suis en train de faire baisser le niveau du site !..)…je sais pas ce que va faire le « modérateur »…?

  5. Je viens d’avaler (de dévorer, à grandes goulées jouissives) les articles proposés sur le site. Tous. Sans exception. Quand c’est bon je n’ai aucune retenue. Par exemple mon unité en matière de chocolat -si cher au génial rédacteur des articles, puisqu’il réussit le tour de force d’en saupoudrer depuis les atomes jusqu’à l’univers visible et au delà – c’est la tablette. Bien sûr il y a des sous-multiples (carrés et autres bouchées), mais tout cela est tellement mesquin, qu’en dessous de la tablette, rien, nada !
    Pareil pour Carb.one. On jette un œil curieux, et c’est trop tard, on est ferré. Même l’aspirateur que votre femme passe à coups rageurs tout autour de vous ne peut vous en extraire. C’est d’ailleurs une autre qualité de ce site, qui en motivera certains…
    Que dire, alors ?
    Je dis que Carb.one est à la connaissance une pierre indispensable, qui participe avec la même importance que les universités grecques de l’antiquité, que les scholae  parisiennes du moyen âge, que les soirées thématiques des Lumières, à la vulgarisation de ce savoir, dans ce qu’elle a de plus noble, de plus utile, de plus profitable à l’espèce humaine : la tirer vers le haut, en mettant à disposition de tous, avec un rare sens pour la rendre accessible, une constellation de connaissances régurgitées avec brio et humour.
    On ne peut que rendre hommage à un tel travail, et espérer qu’un large public s’y adonne, à défaut de s’y abonner, car cerise sur le gâteau, pour l’instant c’est gratuit !
    On touche là le haut du panier : Carb.one fait de son auteur un bienfaiteur de l’humanité. Je sais heurter sa modestie : tant pis ! Il serait bien plus grave de passer à côté !

    • Christophe Delattre

      Merci ! Ceci dit, j’ai bien pensé à rendre l’accès payant (et même ignominieusement cher) mais j’ai eu quelques doutes sur la viabilité économique de la chose. Aujourd’hui, si je n’étais pas dans le rouge à la banque, je crois que je paierai grassement les gens pour qu’ils daignent lire ma prose. Je suis définitivement nul en matière commerciale.

Ecrire un commentaire